mate1 gratuit

« Ils paraissent l’ensemble de contre les chiites, mais nous sommes nos plus forts »

« Ils paraissent l’ensemble de contre les chiites, mais nous sommes nos plus forts »

Plusieurs centaines de manifestants ont repondu present hier a l’appel du tandem chiite pour manifester en face du Palais de justice.

Tres vite, le rassemblement s’est transforme en affrontements urbains.

OLJ / Par Lyana ALAMEDDINE, le 15 octobre 2021 a 00h00

Un partisan du tandem chiite touche via un tir, au milieu d’une rue. Joseph Eid/AFP

En des minutes, sans que l’on sache trop De quelle fai§on ni pourquoi, mais sans que i§a ne surprenne vraiment personne Afin de autant, le pire du Liban reste remonte a la surface.

L’ordre milicien, ne pendant Beyrouth et qui n’a jamais disparu depuis, a completement repris ses droits pendant deux heures hier. Au c?ur de Beyrouth, et en rejouant sa vieille musique : celle des armes, de la haine, du sectarisme le plus abject. Des miliciens qui hurlent de rage, des sirenes d’ambulance qui transportent les blesses. Bilan : au moins six morts et une trentaine de blesses apres des scenes de guerilla.

Rien ne s’est passe tel annonce hier, ainsi, pourtant tout etait previsible. Le rassemblement des militants du Hezbollah et d’Amal devant le Palais de justice Afin de exiger le dessaisissement de Tarek Bitar, le juge en charge de l’enquete sur la double explosion du port, avait des le commencement des allures de 7 mai. De 7 mai 2008, quand le tandem chiite avait envahi plusieurs quartiers d’la capitale.

L’edito d’Elie Fayad

Lecons d’un jeudi rouge sang

Des le matin, les forces speciales de l’armee etaient deployees au rond-point de Adliye.