rencontres-internationales avis

Les jeunes qui ont construit la Primaire populaire vont-ils reussir un pari ?

Les jeunes qui ont construit la Primaire populaire vont-ils reussir un pari ?

Certains ont tout juste trente ans, d’autres tout juste 23 ans.

Depuis fevrier 2021, ils montent de l’ensemble de pieces le projet de Primaire populaire qui rassemble a J’ai mi-decembre 281.000 soutiens. Objectif : reunir la totalite des candidats de gauche avant le premier tour de l’election presidentielle.

Anne Hidalgo prend J’ai gauche de court, ce mercredi 8 decembre. Notre candidate du Parti socialiste a l’election presidentielle deboule au 20 heures de TF1 et annonce qu’elle appelle a une primaire d’une gauche, seule facon d’apres elle de i?tre capable de rivaliser avec Emmanuel Macron et les candidats de droite et d’extreme droite qui caracolent en tronche des intentions de vote .

Le lendemain, l’annonce se precise. Par « primaire de gauche », la maire de Paris parle bien en Primaire populaire. Explosion de joie dans les rangs de la structure militante qui se bat depuis des mois pour imposer leur projet de rassemblement. « J’etais surexcite, rempli d’une joie immense », confie Samuel Grzybowski, 29 annees, responsable des relations au milieu des acteurs politiques et porte-parole de la Primaire populaire.

L’annonce reste inattendue apres des mois de lutte, ainsi, visiblement l’integralite des membres une structure ne semblent nullement au courant : « Nous etions tres content, aussi si en termes de courtoisie, on aurait adore etre prevenu », lache un responsable.

J’ai plateforme entre en ebullition

Notre projet lance en fevrier dernier a concernant objectif d’adouber le candidat de gauche qui aura recueilli le plus de votes. Mes autres vont i?tre invites https://datingmentor.org/fr/rencontres-internationales/ a se rallier au gagnant. Avant ce 8 decembre, seules Plusieurs personnalites de second plan avaient accepte de jouer ce jeu : l’economiste Gael Giraud, l’eurodepute Pierre Larrouturou ou bien Clementine Autain et Francois Ruffin en France Insoumise. Arnaud Montebourg appelle a une primaire a gauche sans preciser laquelle.