Blog

Non, votre mari n’a absolument nullement le droit de vous jeter dehors.

Non, votre mari n’a absolument nullement le droit de vous jeter dehors.

Etant maries, diverses obligations entrent en consideration, la communaute de vie, le devoir de secours et d’assistance, ainsi, le respect envers son conjoint.

En vous ejectant dehors, il viole chacune de ces obligations. Civilement, il risque d’engager sa responsabilite.

Penalement, il peut s’agir du delit de violence par rapport aux circonstances.

Quelques mots de remerciements seront grandement apprecies. Ajouter votre commentaire

19204 internautes nous ont evoque remerciements ce mois-ci

Si effectivement, il vous a abandonne, que celui-ci ne vous reverse aucune aide Afin de elever l’enfant, iil se rend coupable du delit de mise en peril de mineur qui est passible d’emprisonnement. J’ai voie penale est l’un des recours possibles.

Faire 1 proces verbal de informations judiciaires aupres d’la gendarmerie ou une main courante a la police laisserait une “trace” de ce mesaventure et pourrait vous etre utile plus tard.

L’homme a votre parti pris : laisser entrer la lumiere ou garder des volets fermes. [Henry Miller]

non, le proprietaire doit respecter les termes du bail.

le proprietaire ne va pas rompre le contrat sans respecter les regles de celui ci si le bail reste a ce nom aussi.

Mais si les choses s’enveniment avec votre copain y pourrait etre preferable de penser a une autre solution, surtout avec votre enfant.

ni votre copain ni le proprio est en mesure de vous mettre dehors.

Je comprends toutes toutes vos situation vivant moi-meme une position semblable.

Ma moitie a rencontre un quidam sur internet, la ramene a la maison prestextant que j’ai ete mon mari qui pourrait nous aider a recoller une couple.

Naturellement des que j’etais au projet et mon gamin de 5 ans a l’ecole, ils s’en donnaient a coeur joie.

En plus votre monsieur (restons poli) et ma femme tres veinale ont tente d’avoir le beurre et l’argent du beurre quand madame a portee plainte a mon encontre.

Alors concernant conseil d’la police, n’ayant jamais cru 1 traitre commentaire de son recit,( Elle a menti dans l’existence de le amant alors que j’avais deja toute les preuves de sa propre presence.) J’me suis installe chez la mere.

Comme c’est sur conseil de la police, que je continue les obligations de pere ainsi que soutient, elle ne va pasinvoque un abandon du domicile conjugal.

Au jour d’aujourd’hui, ils vivent dans mon appartement et legalement je ne pourrais gui?re nos deloger. Mais puisque je peux prouver l’adultere et quasiment la machination et la presence de monsieur au sein du domicile conjugal.

Je pourrais pretendre a un divorce pour faute. donc avec un brin de patience, madame va se retrouver a l’impasse, sans pension alimentaire et j’espere sans nos enfants.

Quant a son amant, tout aussi interesse qu’elle, lorsqu’il verra qu’il a juste herite tout d’un panier perce et que celui-ci n’a aucun maison, il se barrera.

Moralite, elle aura bien perdu.

Donc si on veut se servir du systeme contre vous, n’hesitez pas a vous servir du systeme contre eux. il n’est nullement si mal fait.

” quand monsieur se leve l’ame au taf Afin de gagner le pain quotidien payer nos factures etc. et que madame se donne du bon moment avec 1 ou diverses amants en toute impunite he bien non. c degueulasse ma femme me fait un style tel sa . “

N e t’est il nullement apparut que voili  bientot 1 siecle les femmes se levent aussi ,payent nos factures ,et par consequent ont le droit de se payer le bon temps libre qu’elles veulent !Diable ,adsl ,reveilles toi ,la revolution sexuelle est passee via la ,la “revolution” tout court d’ailleurs dans bien des domaines ,qu’on puisse le deplorer ou gui?re .

J e ne prone en aucun cas l’adultere ,loin de moi de m’en faire le chantre ,mais chacun est libre de son corps et c’est ainsi ,et c’est un bien,chacun est face a sa conscience ,et l’acte sexuel quoiqu’il en soit et de quelque facon qu’il puisse etre ,n’est jamais un delit au regard en loi ,s’il se pratique entre adultes consentants ,et un mari n’a nullement le droit de mettre sa femme a J’ai porte ,que dirais tu si l’integralite des jeunes filles trompees mettaient leurs maris a Notre a ?je pense que cela ferait une jolie cohorte de SDF!

Puisque tu me poses une question qui m’implique ,j’y repond,entre mon homme et moi depuis l’entente ,et parfaite ,et je n’ai nul merite de devenir fidele ,quant a mon homme ma foi ,tant que celui-ci va etre content d’etre avec moi ,tout viendra beaucoup ,si ‘par malchance il me trompait ,je serais morte de chagrin ,mais je ne le blamerais pas ,j’essaierais ,meme la mort dans l’ame de comprendre ,et de reperer une solution pour que nous puissions encore vivre ensemble si cela etait possible .

Le maitre commentaire dans bien i§a c’est tolerance ,et point d’amour egoiste .